Enquête Pèlerinage de la sainte Anne du Mounar à Clans (Alpes-Maritimes) July 25, 2003

Description

Fiche descriptive pour l’édition du bilan de campagne

1. Identification

1.1. Titre de la fête : Pèlerinage de la sainte Anne du Mounar

1.2. Type de la fête : Roumérage  et pèlerinage dans le cadre d’une ancienne fête patronale

1.3. Commune : Clans, vallée de la Tinée

1.4. Lieu (toponymie) : Hameau du Mounar

1.5. Titulature : chapelle Sainte-Anne

1.6. Hagiographie : Mère de la Vierge Marie, elle est représentée voilée en train d’apprendre la lecture à sa fille

1.7. Date de la fête: dernier dimanche de juillet

 

2. Contexte

2.1. Effectifs : 80 personnes

2.2. Public : résidants et habitants saisonniers de Clans, membres du conseil municipal, membres du comité des fêtes, prêtre

2.3. Echelle spatiale : village

2.4. Accès (mode de locomotion, durée, infrastructures, plan) : Une vingtaine de véhicules emprunte une piste forestière, qui partant du village conduit à la chapelle en une demi-heure. Une partie des pèlerins utilise un sentier pédestre et effectue un dénivelé de 600 mètres environ, en deux à trois heures de marche. Les premiers pèlerins accèdent à la chapelle vers 7h30 du matin et les arrivées progressives s’échelonnent jusqu’au moment de la messe à 11h.

 

3. Rituels

3.1. Célébration religieuse (veilleuses, dépôt de fleurs et de dons, écriture, messe, offerte, reliques, bénédiction des enfants, des campagnes, des cordes, etc., récitation du chapelet) : Avant la messe, les fidèles déposent des fleurs qu’ils ont cueillies au bord du sentier dans les bras de la statue ou sur son socle. Ils allument également des veilleuses sur des brûloirs qui seront entièrement remplis avant le début de la messe. La messe débute à 11 heures. Elle est célébrée par le curé résidant à La-Tour-sur-Tinée. Au début, pendant la communion et à la fin, elle est ponctuée par le chant des cantiques à sainte Anne. En 2003, un baptême a eu exceptionnellement lieu à la chapelle. Au moment des annonces locales, le maire de Clans lit une lettre du chanoine Ghiraldi, qui a présidé au pèlerinage pendant les trente dernières années et a écrit une monographie sur Clans et le sanctuaire de saine Anne. Il ne peut actuellement plus accompagner les fidèles et adresse tous les ans un message par la voix du maire.

Après le repas de midi, vers 14h30, une vingtaine de fidèles assiste à la récitation du chapelet pendant une heure, alors que d’autres ont déjà regagné le village ou poursuivent leurs discussions à l’extérieur. A 15h30 , la procession débute.

3.2. Statue (description, vêtements, bijoux, couronne, chaise, etc.): Statue en bois polychrome, représentant sainte Anne assise sur une chaise étendant les bras vers le sol. Deux angelots élèvent une couronne sur sa tête. Un bâton auquel sont noués des foulards est maintenu dans son dos. Un ensemble de bijoux en métal repoussé, de scapulaires, de colliers, de crucifix sont pendus à son bras gauche ou autour de son cou.

3.3. Chants et cantiques : Les fidèles, que soutiennent un chœur féminin qui chante ordinairement la messe dominicale, chantent deux cantiques à sainte Anne, dont les paroles sont adaptées au pèlerinage de Clans : « Sainte Anne, Ô bonne Mère » et « Ô Vierge de la colline ».

3.4. Commémoration laïque (morts pour la France, plaque, etc.) : On ne trouve pas ce type de pratique durant le pèlerinage de Clans.

3.5. Procession :

3.5.1. Ordre : La chorale féminine, la statue portée par quatre hommes, les porteurs qui prendront le relais, le prêtre, les fidèles.

3.5.2. Matériel : La statue sur son socle, avec deux traverses, portée par quatre hommes.

3.5.3. Parcours (plan cadastral) : La procession part de la chapelle en haut du plateau pour atteindre la fin du promontoire en contrebas où se trouve un oratoire à sainte Anne. Le parcours est un aller-retour de 1200 mètres environ à l’oratoire, puis trois tours de la chapelle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Les cantiques à sainte Anne alternent avec les récitations du Notre-Père et du Je Vous Salue Marie et des Ave Maria.

 

4. Activités non religieuses

4.1. Discours des autorités : La seule intervention officielle du maire est la lecture de la lettre du chanoine Ghiraldi. Il revendique sa participation au pèlerinage en tant que clançois et pas en tant que maire.

4.2. Apéritif : Il n’y a pas d’apéritif offert par la municipalité. En 2003, l’association du patrimoine local a tenu une buvette alors qu’en 2004 ce fut le comité des fêtes.

4.3. Commensalité : Le repas de midi est un pique-nique au cours duquel les groupes de parenté, des affins et des amis se regroupent. La majeure partie des pèlerins s’installe à l’ombre du chevet de la chapelle. D’autres groupes mangent dans la première chapelle transformée en cabane d’alpage. Le prêtre et certains membres de la chorale déjeunent sur une table de camping et des chaises de la chapelle sous l’auvent  dallé. On étend des couvertures ou des nappes sur le sol, on partage des plats de pissaladière, de la charcuterie, des salades, des fruits, des tartes et des gâteaux. On sert du pastis, du vin, de l’eau, des sodas pour les enfants. Une pratique généralisée consiste à faire passer le plat (en général d’une spécialité) de main en main, à l’intérieur du groupe de parenté et en dehors, pour que chacun se serve un morceau du plat découpé en petits morceaux.

4.4. Autres : La collecte d’argent pour l’entretien du bâtiment passe par deux pratiques distinctes. D’une part, une femme est chargée de distribuer des veilleuses en échange d’un euro que les fidèles allumeront et poseront sur le brûloir. D’autre part, sur le modèle d’une tombola, les femmes de la chorale ont collecté des foulards donnés par les familles du village, qu’elles ont noués sur un bâton emboîté et posé sur la statue de la sainte. La femme qui reçoit les offrandes pour les veilleuses reçoit également les offrandes des foulards et note sur un cahier les noms des donateurs. Le tirage aura lieu le dimanche suivant au village et le vainqueur remportera l’ensemble des foulards collectés.

 

5. Enquête

5.1. Dates d’enquête : 25 juillet 2003

5.2. Nombres de clichés :

5.3. Durée du film :

5.4. Documents collectés : feuilles de chants.

5.5. Archives, bibliographie :

GHIRALDI D. 1993, La chapelle Sainte-Anne du Mounar, Nice, chez l’auteur.

CUCURELLO J. 1980 , Activités traditionnelles et vie familiale à Clans, Nice,  Bibliothèque centrale de prêt des Alpes-Maritimes.


On social networks


In a CMS / LMS or standard web page


As a link


Start playing time

Start at: