Enquête Pélérinage de la Nativité de la Saint Jean à Villars sur Var (Alpes Maritimes) June 24, 2003

Description

Fiche descriptive pour l’édition du bilan de campagne

 

 

1. Identification

1.1. Titre de la fête : Nativité de la Saint Jean

1.2. Type de la fête : Roumérage et pèlerinage dans le cadre d’une ancienne fête patronale

1.3. Commune : Villars sur var, vallée du Var

1.4. Lieu (toponymie) : Chapelle Saint Jean du désert

1.5. Titulature : Saint Jean Baptiste

1.6. Hagiographie : Saint Jean Baptiste est représenté tenant une croix.

1.7. Date de la fête: 24 juin.

 

2. Contexte

2.1. Effectifs : 70  personnes environ en 2003 et 2004.

2.2. Public : résidants, parentèle et alliance des habitants de Villars sur Var, membres du conseil municipal, membres du comité des fêtes, prêtre

2.3. Echelle spatiale : village

2.4. Accès (mode de locomotion, durée, infrastructures, plan) : Les pèlerins utilisent un sentier pédestre et effectuent un dénivelé de 380 mètres, en environ deux heures de marche. Les premiers pèlerins accèdent à la chapelle vers 8 h et les arrivées s’échelonnent jusqu’au moment de la messe à 9 h 30.

 

3. Rituels

3.1. Célébration religieuse (veilleuses, dépôt de fleurs et de dons, écriture, messe, offerte, reliques, bénédiction des enfants, des campagnes, des cordes, etc., récitation du chapelet) :

A leur arrivée les premiers pèlerins sonnent la cloche. Avant la messe, certains fidèles déposent dans les bras de la statue et sur son socle des fleurs cueillies au bord du sentier lors de la « montée à Saint Jean ». La messe débute à 9h 30 heures. Elle est ponctuée par le chant des cantiques en l’honneur du Saint.

Les fidèles suivent en procession chantée la statue du Saint portée par quatre hommes.Le parcours les conduit à un belvédère qui surplombe le terroir de la commune. Après une allocution du prêtre, les campagnes sont bénies. La procession chantée retourne à la chapelle dont elle fait trois fois le tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

 

 

3.2. Statue (description, vêtements, bijoux, couronne, chaise, etc.): Statue en bois d’olivier brut, représentant saint Jean debout tenant une croix dans la main droite et portant un agneau sur son bras gauche.

 

3.3. Chants et cantiques : Les fidèles chantent un cantique à Saint Jean, dont les paroles sont adaptées au pèlerinage de Villars: « Sainte Grand Saint Jean ».

3.4. Commémoration laïque (morts pour la France, plaque, etc.) : Les noms des victimes et disparus des guerres 1914 – 1918 et 1939 –1945 gravés sur une plaque apposés au le mur de la chapelle sont lus par un enfants. Après la lecture de chaque nom l’assemblée déclame « Mort pour la France », cela jusqu’à la fin de la liste.

 

3.5. Procession :

3.5.1. Ordre : Une croix de procession (deux en 2004) portée par les enfants, le prêtre, la statue portée par quatre hommes, les porteurs qui prendront le relais, les fidèles.

3.5.2. Matériel : Deux croix de procession, la statue sur son socle, avec deux traverses, portée par quatre hommes.

3.5.3. Parcours (plan cadastral) :La procession part de la chapelle pour atteindre un belvédère, sur le site de la première implantation du village, qui surplombe le terroir de la commune où se trouve une croix plantée d’environ quatre mètre de hauteur. Le parcours suit un tracé bien déterminé de 600 mètres, puis trois tours de la chapelle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Les cantiques à Saint Jean y sont chantés..

 

4. Activités non religieuses

4.1. Discours des autorités : On ne trouve pas ce type de pratiques lors du roumérage à la chapelle Saint Jean du désert  à Villars sur Var.

4.2. Apéritif :.

4.3. Commensalité : Une collation est partagée entre les participants après la célébration religieuse avant de partir en procession. Ils ont apporté un repas froid préparé. Il est essentiellement composé de différents plats domestiques (tartes salées et sucrés, de farcis), de charcuterie, fromages et vins presque exclusivement locaux.

 

4.4. Autres : La statue du Saint est ensuite rangée et la chapelle fermée. L’ensemble des fidèles et le prêtre retournent au village où une autre procession est effectuée à l’intérieur du village. Une statue plus volumineuse en bois polychrome  représentant Saint Jean Baptiste est portée par six hommes dans les ruelles du village. Elle est drapée d’un manteau.

 

5. Enquête

5.1. Dates d’enquête : 24 juin 2003 et 24 juin 2004

5.2. Nombres de clichés : 80 en 2003 / 130 en 2004

5.3. Durée du film : 2 documentaires 2003  xx mn /2004 xxmn

5.4. Documents collectés : Feuilles de chant

5.5. Archives, bibliographie :

 


On social networks


In a CMS / LMS or standard web page


As a link


Start playing time

Start at: