Description

3e journée d’études du thème 3 de l'Urmis : "Assignation territoriale et stratégies d’évitement", Paris, le 9 mars 2016.

Page web : http://urmis.unice.fr/?3e-journee-d-etudes-du-theme-3

Résumé :

Grégoire Schlemmer.
Le salut est-il dans le mouvement ? Formes d’assignation — et autres modes d’inscriptions — territoriales dans les "no state’s land" d’Asie du Sud-Est.

La question du mode d’inscription territoriale en Asie du Sud-Est a été récemment remise au goût du jour par l’ouvrage de James Scott, The Art of Not Being Governed, an Anarchist History of Mainland South-East Asia. Pour résumer rapidement, il met en avant la volonté étatique de fixer les « tribus des montagnes » pour mieux les contrôler, lesdites tribus étant en fait des populations fuyant cette domination étatique en vue de retrouver ou préserver leur liberté et une organisation sociale égalitaire. Je propose de tester l’argument de J. Scott à l’aune des données que j’ai recueillies parmi les populations d’une de ces régions des marges montagneuses d’Asie du Sud-Est. Tout en validant une partie de ses analyses, cette confrontation m’amènera montrer qu’il existe d’autres formes possibles d’inscriptions territoriale qui viennent complexifier le tableau dichotomique proposé par J. Scott. Je défendrais néanmoins l’hypothèse générale implicite qui sous-tend son approche, à savoir que les modes d’inscription territoriale permettent d’ordonnancer en ensembles pertinents la grande diversité ethnique de ces régions.

 


On social networks


In a CMS / LMS or standard web page


As a link


Start playing time

Start at: