L'héritage culturel français par F. P. Kirsch Professeur de Langues Romanes à Vienne (audio) June 18, 2008

Description

Faut-il repenser l'héritage culturel français à travers un décentrement des approches ? par Fritz Peter KIRSCH, professeur émérite de langues romanes à l'Université de Vienne.____________ une conférence audio prononcée le vendredi 11 avril 2008, à la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines, dans le cadre du Séminaire de recherches ''Archéologie de la théorisation des effets littéraires des rapports de domination'' animé par Andréas Pfersmann et Patrick Quillier - Centre Transdisciplinaire d'Épistémologie de la Littérature, Axe « Littérature et communauté » ._________________ Résumé : L'histoire des littératures de la France et des francophonies hors de l'hexagone, lorsqu'on l'envisage dans l'optique des études interculturelles, révèle l'opposition de deux discours présents en filigrane depuis plusieurs siècles et s'exacerbant au cours du XXe. Le premier discours insiste sur la normalité et la modernité d'une culture française s'identifiant à un héritage richissime de valeurs universelles, alors que le deuxième dénonce une longue tyrannie exercée par cette même culture portant l'empreinte d'une centralisation excessive. Or, il semble qu'une historiographie littéraire s'inspirant de l'interculturel, refusant à la fois les partis pris d'ignorance et les polémiques faciles, peut éclairer les textes et leurs contextes d'un jour nouveau et, de plus, apporter une contribution importante aux recherches d'autres sciences humaines qui s'interrogent sur la façon dont les communautés humaines organisent leur mémoire et construisent leur identité. Une telle approche passant outre à toutes les barrières linguistiques trouve en France un terrain d'exploration privilégié dans la mesure où les relations historiques de la culture dominante aux cultures « sur la défensive » revêtent un caractère particulièrement dramatique. C'est en invoquant l'exemple de quelques « grands auteurs » des littératures française et occitane qu'on tâchera de rendre compte de la façon dont deux productions de textes s'éclairent mutuellement. Est-il possible de s'arracher à son genre, ou même au genre, comme s'il s'agissait du dernier vêtement d'une identité imposée de l'extérieur par la société ?_____________ Fritz Peter Kirsch est professeur émérite de langues romanes à l'Université de Vienne. Spécialiste des littératures francophones et des littératures minoritaires en France, il a notamment publié Écrivains au carrefour des cultures. Études de littérature occitane,française et "francophone”. Estudis de literatura occitana e francofòna, Bordeaux, Presses universitaires, 2000. Epochen des französischen Romans, Wien, WUV, 2000._______ Pour une présentation de son parcours et de ses orientations méthodologiques, voir: http://www.univie.ac.at/aedf/texte/kirsch.htm

On social networks


In a CMS / LMS or standard web page


As a link


Start playing time

Start at: