Lettres, Arts et Sciences Humaines

Lettres, Arts et Sciences Humaines

15. Elke Ichau: "Mediated perceptions of the 'Other': use of extremist and mainstream information sources and religious outgroup perceptions" 24 janvier 2017

Colloque international "Les jeunes et l’incitation à la haine sur Internet : victimes, témoins, agresseurs ? Comparaisons internationales" / International Conference "The young people and cyberhate: victims, witnesses, perpetrators? International comparisons"

Nice, Théâtre - Grand Château - Campus Valrose - Université Nice Sophia Antipolis, 23 et 24 janvier 2017

Site du colloque / Website: http://youthcyberhate.sciencesconf.org


Elke Ichau: "Mediated perceptions of the 'Other': use of extremist and mainstream information sources and religious outgroup perceptions"

Authors: Elke Ichau1 & Leen d’Haenens2

1 Scientific assistant - University of Leuven, Belgium.      

2 Professor of Communication Science at the Institute for Media Studies at the KU Leuven

Abstract:

As media are assumed to play a key role in shaping people’s perceptions of other social groups they are often held responsible for facilitating outgroup hostility. While a number of studies have examined the impact of exposure to online hate speech on social trust (Näsi et al., 2015), attachment to the family, and offline victimisation (Oksanen et al., 2014) among young people, little attention has been paid to its relation with ethnic and religious outgroup attitudes. Besides extremist hate sites, mainstream information sources can contribute to outgroup hostility. News exposure to the Israeli-Palestinian conflict, for example, has been found to nurture negative stereotypes of the opposing ethnic group among young Jewish and Arab Americans, through identification with parties in the conflict and the attribution of responsibility for violence (Huesmann et al., 2012).

Taking into account young people’s complex information use patterns, the purpose of this paper is to explore the relation between exposure to extremist media, mainstream information about the conflicts in the Middle East, and negative views of outgroups. More specifically, it aims to examine the relation between extremist (right-wing and jihadist) information seeking, mediated exposure to the conflicts in the Middle East, and negative views of Jews and Muslims among adolescents and young adults, from an intergroup relations perspective. The data collection is ongoing. It consists of a single-wave survey conducted among 16-30 year olds (N = 220) in the cities of Antwerp and Vilvoorde (Belgium). Measures include extremist media use, exposure to the conflicts in the Middle East through different sources (mainstream news media, social networking sites, peers, and family), perceived social distance towards religious outgroups, antisemitism, and islamophobia. Findings will be compared between religious (atheists, Christians, Jews and Muslims) and ethnic (Flemish majority, Arab / Moroccan minority, Jewish minority) subgroups.

Keywords: Extremist media, information sources, religious outgroups, antisemitism, islamophobia


Elke Ichau : "Perceptions médiatisées de l’ « Autre »: exposition à des sources extrémistes et informations grand public et perceptions de groupes externes religieux"

Auteurs : Elke Ichau1 & Leen d’Haenens2

1Assistante de recherche – Université de Louvain, Belgique
2 Professeur en Sciences de la Communication - Institut d’Etudes des Média - KU Leuven

Résumé :

Comme les médias sont supposés jouer un rôle clef dans la perception des gens appartenant à d’autres groupes sociaux, ils sont souvent tenus responsables pour la facilitation d’hostilités envers des groups externes religieux. Bien qu'un certain nombre d'études aient examiné l'impact de l'exposition à des discours de haine en ligne sur la confiance sociale (Näsi et al., 2015), l'attachement à la famille et la victimisation en ligne (Oksanen et al., 2014) parmi les jeunes, peu d'attention est porté à la relation avec les attitudes à l’égard d’autres groupes ethniques et religieux. Outre les sites haineux extrémistes, les sources d'information traditionnelles peuvent contribuer à l’hostilité envers des groupes externes. L’exposition aux informations portant sur le conflit israélo-palestinien, par exemple, a été considérée nourrir les stéréotypes négatifs du groupe ethnique opposé parmi les jeunes Américains juifs et arabes, tout en s’identifiant avec les parties au conflit et en imputant la responsabilité de la violence à l’autre partie (Huesmann et al., 2012).

Tenant compte des motifs complexes qui sont à la base de l’utilisation d’informations des jeunes, le but de la présente étude est d'explorer la relation entre l'exposition aux médias extrémistes, aux nouvelles grand public sur les conflits au Moyen-Orient d’une part et les vues négatives de l’autre. Plus précisément, la présente étude vise à examiner du point de vue des relations intergroupes la relation entre la recherche d’informations extrémistes (de droite et djihadistes), l’exposition à la médiatisation des conflits au Moyen-Orient d’une part et les vues négatives des juifs et des musulmans parmi les adolescents et les jeunes adultes de l’autre. La collecte des données est en cours, constituant une enquête entre des jeunes et jeunes adultes âgés d’entre 16 et 30 ans (N = 220) dans les villes d’Anvers et de Vilvoorde (Belgique), mesurant l’exposition à des médias extrémistes et aux conflits au Moyen-Orient par le biais de différentes sources (médias d’information, sites de réseautage social, les pairs et la famille), la distance sociale perçue par rapport à l’antisémitisme, l’islamophobie et aux groupes religieux externes. Les résultats seront comparés entre les sous-groupes religieux (athées, chrétiens, juifs et musulmans) et ethniques (majorité flamande, minorité arabe / marocaine, minorité juive).

Mots-clés: Médias extrémistes, sources d’information, groupes religieux, antisémitisme, islamophobie.




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.