Quatrième rencontre du groupement RES-HIST, Nice, MSHS Sud-Est, 22 au 24 septembre 201

Darío R. Varela Fernández, CERHIO, UMR 6258, Université du Maine, « L’étude des réseaux hispanistes français (1890-1930) à l’épreuve d’une analyse graphique issue de diverses sources : échanges épistolaires, ouvrages, revues, articles… »

À la fin du XIXème siècle, les études et travaux de divers intellectuels français portant sur la culture, la langue, l’histoire et tout autre domaine sur l’Espagne du passé et du présent, tout en appliquant des nouvelles démarches scientifiques plus rigoureuses et novatrices pour l’époque, donneront naissance à ce que l’on appellera l’hispanisme français. En 1894 est fondée La Revue Hispanique de la main de Foulché-Delbosc et quelques années plus tard, en 1899, Le Bulletin Hispanique par des universitaires comme Cirot, Paris ou Ernest Mérimée (1846-1924) .

Dans le cadre de ma thèse, « Les réseaux hispanistes français au début du XXe?me sie?cle – coopérations savantes et relations culturelles, France-Espagne-Ame?riques – (1890-1930) » je me vois confronté à l’étude de plusieurs types de sources : principalement les deux revues citées précédemment mais également des échanges épistolaires entre hispanistes (Raymond Foulché-Delbosc et Alfonso Reyes Ochoa (1889-1959), Alfred Morel-Fatio et Rufino José Cuervo (1844-1911) etc.) ainsi que divers ouvrages, revues et articles publiés par ces derniers (Revue de l’Amérique Latine, Hispania, France-Amériques…). Vu que l’un des intérêts principaux de ma thèse consiste à dresser une carte claire sur les divers types de liens qui unissent hispanistes français et intellectuels hispanophones, la question de la structuration des données et la mise en page des résultats de mes recherches s’impose.




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.