Quatrième rencontre du groupement RES-HIST, Nice, MSHS Sud-Est, 22 au 24 septembre 2016

Isabelle Rosé, CERHIO, UMR 6258, Université Rennes, « A quelles sources se vouer ? Problèmes documentaires posés par la reconstitution et l’analyse des réseaux de la reine robertienne Emma († 934) »

Les genres documentaires sont très stéréotypés à l’époque médiévale et leur nature, comme les raisons pour lesquelles ils ont été rédigés, pèsent lourdement sur l’interprétation que l’historien est amené à en faire. L’identification de types documentaires idoines se pose tout particulièrement lorsque l’on tente de transposer aux périodes hautes les méthodes sociologiques de l’analyse de réseaux, notamment dans une perspective quantitative.

Je propose d’aborder ce questionnement à partir d’une analyse égocentrée du réseau d’Emma (vers 890-934), fille et nièce des souverains robertiens Eudes et Robert, qui épousa le roi des Francs Raoul († 936), en la replaçant au cœur de ses liens familiaux. L’un des intérêts du cas de cette reine est que sa trajectoire biographique est documentée à la fois par des documents diplomatiques assez nombreux et par un récit surexploité par les spécialistes du Xe siècle, les Annales du chanoine de Reims Flodoard, texte dont la sécheresse narrative a souvent été interprétée comme une marque d’objectivité. La perspective de cette recherche est donc de saisir dans une base de données au format excel les configurations réticulaires que permettent de reconstituer ces deux types de sources et ensuite de confronter les graphes qui en sont issus.




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.