Quatrième rencontre scientifique du groupe Res-Hist : Introduction 22 septembre 2016

Pierre-Yves Beaurepère, Silvia Marzagalli (Centre de la Mediterranee Moderne et Contemporaine, CMMC) : Introduction à la quatrième rencontre du groupement RES-HIST qui se sont déroulées à la MSHS Sud-Est, du 22 au 24 septembre 2016.

Cette initiative a eu le soutien du CMMC, de la MSHS du Sud-Est (axe 3 et 4), de l’Université Nice Sophia Antipolis (CSI), du CEPAM, du GDR AR-SHS (Groupement de recherche Analyse de réseaux en SHS), du Proyecto Mineco HAR2013-48901-C6-4-R (Universidad del País Vasco), et de l’Institut Universitaire de France.

Le groupe collaboratif RES-HIST a été créé en 2013. Ouvert à tout l’éventail des recherches historiques, il se propose de favoriser l’échange entre les historien.ne.s travaillant sur les réseaux, promouvoir le recours à des outils à la fois conceptuels et méthodologiques partagés et adaptés, et permettre le dialogue avec les autres sciences sociales qui appliquent l’analyse des réseaux à leur objet d’étude. Après le succès de la première manifestation, organisée à Nice en septembre 2013, des rencontres se sont tenues en 2014 à Toulouse et en 2015 à Paris. Elles ont permis de présenter des recherches en cours et achevées, de donner une large place au débat et aux échanges entre chercheur.e.s d’horizons divers, et d’organiser plusieurs ateliers de formation aux outils. Un site internet réunit les textes des interventions, voire leurs enregistrements, et nourrit les échanges en servant de plateforme commune). La création du GDR CNRS Analyse de réseaux en SHS (AR_SHS) à partir de janvier 2016, dont plusieurs fondateurs de RES-HIST sont partie prenante, permettra d’articuler encore davantage le dialogue interdisciplinaire.




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.